Les marques et les labels

Acheter un sapin de Noël naturel plutôt qu’un sapin de Noël artificiel, c’est bien mais opter pour un sapin de Noël français cultivé localement et qui permet ainsi de réduire l’impact de son transport sur l’environnement c’est encore mieux, d’autant que la qualité de nos arbres n’a rien à envier à celle de nos concurrents étrangers.

Suite à une étude réalisée en 2009 par le cabinet Etrie International pour le compte du Conseil Régional de Bourgogne, de Val’Hor et de l’AFSNN, il apparaît que les acheteurs de sapins de Noël naturels seraient en attente d’informations sur la provenance, la région d’origine. Fort de ce constat, l’AFSNN cherche depuis quelques années à inciter ses adhérents à développer des marques régionales pour leurs sapins de Noël. Certains producteurs inscrivent maintenant sur leurs étiquettes la provenance de leurs sapins.
A ce jour, il n’existe pas de signes officiels de qualité pour les sapins de Noël relatif à une provenance géographique. Le label d’Indication Géographique Protégé (IGP) n’est aujourd’hui pas possible pour les sapins de Noël car si certaines régions ont une notoriété, une histoire dans la culture de ces arbres, il n’y a en revanche pas de spécificités régionales. Le sapin de Noël breton par exemple est produit de la même façon que son homologue bourguignon.En ce qui concerne les marques, outre les marques commerciales individuelles propres à certains producteurs, des démarches collectives de marquages territoriaux méritent d’être soulignées : « Légende du Morvan », « Morvan, Nature et Talents », « Marque Savoie ».
Aux côtés de ces marques géographiques, il existe aussi des certifications environnementales d'entreprises comme Plante bleue et MPS.
A noter également l'existence de deux signes officiels de qualité pour le sapin de Noël : Le Label Rouge et l'Agriculture Biologique